Secrétariat de Mairie
Lundi : 9h00-12h00
Jeudi : 13h00-17h00
Samedi : 10h00-12h00
Mesures coronavirus

Mairie
1B place de l’Église
Chef-Lieu
73470 AYN

Tél : 09 62 58 75 66

Envoyer un message

Permanence des élus
Suspendues jusqu’à nouvel ordre

Bibliothèque - Grainothèque
Horaires aménagés COVID-19

PNG - 74 ko

Défibrillateur
À l’extérieur de la mairie


Suivre la vie du site




Il n'y a aucune manifestation programmée pour le moment. Nous comptons sur vous pour y remédier !

Accueil > Histoire et Patrimoine > Mémoire & Histoire locale > La Grande Guerre > Les lettres de Félix Bourbon

Date inconnue, probablement début de l’hiver 1914-1915
Mis en ligne le 5 mai 2010 par
Dernière mise à jour le 5 mai 2010

Ma chère eugénie

Nous sommes au repos à Art sur Meurthe à 8 km de Nancy. Nous avons passé deux mois aux avant postes, surtout trois semaines terriblement dures à cause du mauvais temps. Nous n’avons pas encore eu de neige, mais de la pluie et du vent tous les jours ! C’était dur ! Malgré tout la santé est toujours excellente. Pas même un brin de rhume. Je n’ose donc pas me plaindre. A part quelques coups de fusil entre patrouilles, nous n’avons rien de sérieux avec les Boches. Ces jours ci il faisait bien froid, aujourd’hui le temps est plus doux. Actuellement nous sommes cantonnés dans une grange. Ce n’est pas facile la nuit, mais le jour il m’est difficile d’écrire. C’est pourquoi je ne vous enverrai plus que des cartes avec un bonjour. C’est d’ailleurs l’essentiel.

J’espère que tu fais (illisible) avec les deux polissons. Pour moi, je ne désespère pas de revenir sain et sauf.

Le temps me dure terriblement de ma petite Alice, mais tant pis, nous referons une lune de miel !

Je crois que vous me cachez le nombre de tués à Ayn. Je ne m’étonnerai pas quelqu’en soit le nombre.

Demain nous allons à Nancy prendre une douche.

Bertrand et Guinet me prient de bien vous donner le bonjour, il y a quelques jours que je n’ai pas vu Comte.

Ton beau frère qui t’embrasse bien fort ainsi que tes deux chers polissons.

Au recto de la carte :

J’ai passé maintes fois dans ce village ! Si tu la voyais cette église ! Il n’y a plus rien.

JPEG

JPEG