/>



Secrétariat de Mairie
Lundi : 9h00-12h00
Jeudi : 13h00-17h00
Samedi : 10h00-12h00
Mesures coronavirus

Mairie
1B place de l’Église
Chef-Lieu
73470 AYN

Tél : 09 62 58 75 66

Envoyer un message

Permanence des élus
Samedi : 10h00-12h00

Bibliothèque - Grainothèque
Horaires aménagés COVID-19

Défibrillateur
À l’extérieur de la mairie


Accès direct
PNG - 74 ko
PNG - 18.9 ko

Suivre la vie du site





Accueil > Histoire et Patrimoine > Mémoire & Histoire locale > La Grande Guerre

Le monuments aux morts
Mis en ligne le 5 octobre 2010 par
Dernière mise à jour le 5 octobre 2010
Enregistrer au format PDF

JPEG

Comme dans toutes les communes de France, les années qui suivent la grande guerre voient fleurir les monuments commémoratifs. Ayn ne fait pas exception, et c’est en 1920 que la décision est prise d’élever ce souvenir à la mémoires des disparus de ce conflit.

Petite anecdote, il semblerait que le maire ait envisagé de recourir à des symboles religieux pour l’ornementation de la stèle. Le préfet s’en est ému dans un courrier poli, mais assez ferme et l’affaire n’eut pas de suites.

Le monument actuel – qui ne comporte pas moins de 33 noms pour le conflit de 1914-1918 – n’est plus celui d’origine. En calcaire comblanchien, il avait subi l’outrage des ans, et a été remplacé par l’actuel en 2005.

JPEG

Dans l’église, une plaque commémorative est fixée au fond de la nef côté nord. Elle est constituée d’une liste de 34 noms, soit un de plus que sur le monument communal. Il s’agit peut-être d’un cas d’insoumission pendant la « révolte » de 1917.

JPEG

Seule une famille n’a pas eu à déplorer de morts lors de ce conflit. Sur ses quatre enfants qui ont participé à la guerre, tous sont revenus un seul ayant été blessé au genou et ayant fini la guerre et sa carrière dans le service des douanes, sur la frontière suisse, près de Genève.

(ADS : 2 O 520, Archives communales, renseignements oraux)